Karma France
Finalement, je commence à relativiser sur tout ça. A me dire que c’est la vie, que ce ne sera sûrement pas la dernière fois. J’espérais juste qu’avec toi, ça ne se terminerait pas comme ça. J’avait mis mes espoirs, mon avenir entre tes mains. Tout ces beaux projets qu’on ne fera jamais, tout ces souvenirs qui ne sont plus là pour personnes, qui ne servent plus à rien. Je t’aimais vraiment tu sais, je t’aime toujours d’ailleurs. J’aurais pu faire des trucs totalement dingues, des choses plus qu’improbables. C’est fou, tu ne trouves pas, comme on est , du jour au lendemain, plus rien l’un pour l’autre. Et dire qu’avant j’avais le privilège d’être ta moitié, ta femme.. Tu sais, je regrette de t’avoir dit que c’était fini, mais tu m’as trahis..Tu t’en doutais que si je tombais sur ça, ce serait la fin de tout, la fin de nous.Je ne m’en fais pas pour toi, dans 3 semaines, tu te seras sans doute trouvé une autre qui saura me remplacer, que tu prendras pour nous oublier. 

Finalement, je commence à relativiser sur tout ça. A me dire que c’est la vie, que ce ne sera sûrement pas la dernière fois. J’espérais juste qu’avec toi, ça ne se terminerait pas comme ça. J’avait mis mes espoirs, mon avenir entre tes mains. Tout ces beaux projets qu’on ne fera jamais, tout ces souvenirs qui ne sont plus là pour personnes, qui ne servent plus à rien. Je t’aimais vraiment tu sais, je t’aime toujours d’ailleurs. J’aurais pu faire des trucs totalement dingues, des choses plus qu’improbables. C’est fou, tu ne trouves pas, comme on est , du jour au lendemain, plus rien l’un pour l’autre. Et dire qu’avant j’avais le privilège d’être ta moitié, ta femme.. Tu sais, je regrette de t’avoir dit que c’était fini, mais tu m’as trahis..Tu t’en doutais que si je tombais sur ça, ce serait la fin de tout, la fin de nous.Je ne m’en fais pas pour toi, dans 3 semaines, tu te seras sans doute trouvé une autre qui saura me remplacer, que tu prendras pour nous oublier. 

Je me demande lequel de nous à le plus perdu dans cette histoire. Sûrement moi, puisque tu vis toujours. Pendant un moment, j’aurais voulu te tuer de mes propres mains. Je te faisais confiance, je te pensais différent. Mais finalement, t’es pire que tout ce que j’ai pu connaître. Tu me trahis, tu me ment mais tu fais tout pour que JE me sentes coupable de tes torts. Tu veux que je te dise ? Tu n’es qu’un lâche. Ces mots là, qui m’ont blessés, ils étaient écrit noir sur blanc et tu oses quand même me dire que ce n’est pas vrai. Mais arrête un peu tes conneries ! C’est quand même toi qui l’as écris cette saloperie.. Tu n’es qu’un minable, un nuisible. Je te déteste. Toi et tes promesses de merde. Tu m’as fais croire qu’on ne se quitterait jamais, et regarde où on en est maintenant. Tu te rends compte quand même que tu as tout gâché ? Que je t’aimais sincèrement ? Que j’étais prête à tout pour toi ? Tu te rends compte que tout est finit à présent, et qu’il est désormais impossible de revenir en arrière ? Qui aurait pu croire que tu n’étais qu’un enculé déguisé en Appolon ? Finalement, tu n’as vraiment rien pour toi. Si tu savais à quel point je suis déçu. Je pensais tellement.. Connard! J’espère que tu trouveras une salope qui te brisera le coeur comme tu as brisé le mien. J’espère que tu souffriras jusqu’à t’en faire du mal.

Je me demande lequel de nous à le plus perdu dans cette histoire. Sûrement moi, puisque tu vis toujours. Pendant un moment, j’aurais voulu te tuer de mes propres mains. Je te faisais confiance, je te pensais différent. Mais finalement, t’es pire que tout ce que j’ai pu connaître. Tu me trahis, tu me ment mais tu fais tout pour que JE me sentes coupable de tes torts. Tu veux que je te dise ? Tu n’es qu’un lâche. Ces mots là, qui m’ont blessés, ils étaient écrit noir sur blanc et tu oses quand même me dire que ce n’est pas vrai. Mais arrête un peu tes conneries ! C’est quand même toi qui l’as écris cette saloperie.. Tu n’es qu’un minable, un nuisible. Je te déteste. Toi et tes promesses de merde. Tu m’as fais croire qu’on ne se quitterait jamais, et regarde où on en est maintenant. Tu te rends compte quand même que tu as tout gâché ? Que je t’aimais sincèrement ? Que j’étais prête à tout pour toi ? Tu te rends compte que tout est finit à présent, et qu’il est désormais impossible de revenir en arrière ? Qui aurait pu croire que tu n’étais qu’un enculé déguisé en Appolon ? Finalement, tu n’as vraiment rien pour toi. Si tu savais à quel point je suis déçu. Je pensais tellement.. Connard! J’espère que tu trouveras une salope qui te brisera le coeur comme tu as brisé le mien. J’espère que tu souffriras jusqu’à t’en faire du mal.

Cette petite blonde s’appelle Pauline. Prénom banale, prénom plus que commun, mais c’est le sien et elle le porte (assez) bien.
Elle a 16 ans. Elle a un copain aussi, Rémi. Ça fait 4 mois qu’ils sont ensemble. Mais c’est compliqué.. Vous voyez, elle habite à Montauban, et lui à Toulon.. C’est assez complexe pour eux vous comprenez ! Vous allez vous dire, “Encore une relation virtuelle/longue distance qui ne durera sûrement pas !” Et vous n’avez pas complètement tort. C’est un investissement surhumain que parfois elle nesupporte plus. Ayant hérité d’un tempérament de lionne, elle ne se laisse sûrement pas faire, et généralement son Rémi en fait les frais( même si il l’a bien cherché !). Cette fille n’a pas la langue dans sa poche: elle dit ce qu’elle pense et pense ce qu’elle dit. Et tant pis si ça peut blesser, vexer ou si les gens ne sont pas content de son manque de retenue. A quoi cela servirait de penser, si tu ne peux t’exprimer ?Loin d’elle l’idée de se mêler à la foule de ces moutons lobotomisés qui peuplent son lycée. Elle veut exister et penser par elle-même, quel qu’en soit le prix à payer.
 D’ailleurs, plus personne ne la changera. Elle est comme ça Pauline ! Entière, sans artifice, franche, fidèle en amitié, toujours à l’écoute.. C’est une fille bien en fait ! 
Mais ne pensez pas qu’elle est parfaite ! Loin de là. Elle à tendance à (trop) vite s’énerver, et part au quart de tour sans qu’on ai le temps de la rattraper. Elle se laisse, aussi, plus guider par son coeur que par sa tête. Et ça, croyez moi, c’est un défaut ! Enfin surtout pour elle. Elle en souffre d’aimer autant et de ne pas réussir à contenir ses émotions. Elle n’est pas très douée en amour (vue les résultats..).Et c’est vite fait de lui tourner la tête ! C’est bien le soucis.. D’ailleurs, l’amour le vrai, elle n’est pas sûre de l’avoir vraiment connu un jour. En y repensant.. Peut-être que l’amour c’est diffèrent de toutes les larmes qu’elle a connu..
Elle n’est pas plus différente que les autres lycéennes. Elle fume. Vous allez dire que c’est un effet de style , histoire de faire comme tout le monde. Mais vous vous trompez. Elle a commencé à fumer après une déception amoureuse. Elle voulait se détruire le plus rapidement possible, et c’est le moyen le plus facile qu’elle ait trouvé. Alors elle fume toujours. Par habitude, certes, mais aussi parce que toutes les plaies ne se sont pas refermées.. Tabac, Weed, Shit, Cocaine : tout est bon pour en finir plus vite avec cette saloperie de vie. Mourir à 27 ans, c’est le but qu’elle s’est fixé avec sa pote, Melyane. Comme tout les grands, comme tout ceux qu’elles admirent et qui ne sont plus là. Kurt, Jimi, Janis.. Et tout doucement, elle devient dépendante de toutes ces merdes qui lui causent tant de malaises et de problèmes respiratoires.
Elle se détache sans doute un peu aussi du but qu’elle c’était fixée: devenir journaliste ou bosser dans la brigade des moeurs. (Je sais, ça n’a aucun rapport l’un avec l’autre, mais c’est Pauline quoi.. Elle passe du fromage au koala..)
Ce sont les aléas de la vie, comme elle dit. 
Cette petite blonde s’appelle Pauline. Prénom banale, prénom plus que commun, mais c’est le sien et elle le porte (assez) bien.
Elle a 16 ans. Elle a un copain aussi, Rémi. Ça fait 4 mois qu’ils sont ensemble. Mais c’est compliqué.. Vous voyez, elle habite à Montauban, et lui à Toulon.. C’est assez complexe pour eux vous comprenez ! Vous allez vous dire, “Encore une relation virtuelle/longue distance qui ne durera sûrement pas !” Et vous n’avez pas complètement tort. C’est un investissement surhumain que parfois elle nesupporte plus. Ayant hérité d’un tempérament de lionne, elle ne se laisse sûrement pas faire, et généralement son Rémi en fait les frais( même si il l’a bien cherché !). Cette fille n’a pas la langue dans sa poche: elle dit ce qu’elle pense et pense ce qu’elle dit. Et tant pis si ça peut blesser, vexer ou si les gens ne sont pas content de son manque de retenue. A quoi cela servirait de penser, si tu ne peux t’exprimer ?Loin d’elle l’idée de se mêler à la foule de ces moutons lobotomisés qui peuplent son lycée. Elle veut exister et penser par elle-même, quel qu’en soit le prix à payer.
 D’ailleurs, plus personne ne la changera. Elle est comme ça Pauline ! Entière, sans artifice, franche, fidèle en amitié, toujours à l’écoute.. C’est une fille bien en fait ! 
Mais ne pensez pas qu’elle est parfaite ! Loin de là. Elle à tendance à (trop) vite s’énerver, et part au quart de tour sans qu’on ai le temps de la rattraper. Elle se laisse, aussi, plus guider par son coeur que par sa tête. Et ça, croyez moi, c’est un défaut ! Enfin surtout pour elle. Elle en souffre d’aimer autant et de ne pas réussir à contenir ses émotions. Elle n’est pas très douée en amour (vue les résultats..).Et c’est vite fait de lui tourner la tête ! C’est bien le soucis.. D’ailleurs, l’amour le vrai, elle n’est pas sûre de l’avoir vraiment connu un jour. En y repensant.. Peut-être que l’amour c’est diffèrent de toutes les larmes qu’elle a connu..
Elle n’est pas plus différente que les autres lycéennes. Elle fume. Vous allez dire que c’est un effet de style , histoire de faire comme tout le monde. Mais vous vous trompez. Elle a commencé à fumer après une déception amoureuse. Elle voulait se détruire le plus rapidement possible, et c’est le moyen le plus facile qu’elle ait trouvé. Alors elle fume toujours. Par habitude, certes, mais aussi parce que toutes les plaies ne se sont pas refermées.. Tabac, Weed, Shit, Cocaine : tout est bon pour en finir plus vite avec cette saloperie de vie. Mourir à 27 ans, c’est le but qu’elle s’est fixé avec sa pote, Melyane. Comme tout les grands, comme tout ceux qu’elles admirent et qui ne sont plus là. Kurt, Jimi, Janis.. Et tout doucement, elle devient dépendante de toutes ces merdes qui lui causent tant de malaises et de problèmes respiratoires.
Elle se détache sans doute un peu aussi du but qu’elle c’était fixée: devenir journaliste ou bosser dans la brigade des moeurs. (Je sais, ça n’a aucun rapport l’un avec l’autre, mais c’est Pauline quoi.. Elle passe du fromage au koala..)
Ce sont les aléas de la vie, comme elle dit. 
"Je trouve ça beau. Le concept est beau. Y'a quelqu'un, quelque part, qu'est fait pour Toi, pour la vie. "